LE MEILLEUR DU THÉ JAPONAIS
RETOUR 
HAUT

MIYAZAKI RYO

Un Savoir-Faire Unique!

"Nous cultivons du thé bio depuis plus de 30 ans. Nous avons obtenu la certification japonaise bio (JAS) en 2001. Nous produisons du kamairicha, une spécialité de notre région, Miyazaki. Du fait que la technique de production est très difficile à maîtriser, il y a de moins en moins de producteurs qui font du kamairicha. 

En effet, le thé n'est pas étuvé mais rôti dans une large poêle. Cela lui confère un arôme appelé "kamaka", une saveur douce et une sensation fraîche qui peut parfois rappeler le parfum du thé au jasmin.
Cette technique était presque perdue mais est désormais reconnue comme faisant partie du National Agricultural Heritage du Japon. Nous espérons sincèrement que vous apprécierez le goût de notre thé et que vous partagerez vos impressions au sujet du kamairicha.

N'hésitez pas à nous faire savoir ce que vous en avez pensé, de façon à ce que nous puissions le rendre à nouveau fameux au Japon, mais aussi à l'étranger!

DISTINCTIONS

De Nombreux Prix Et La Certification JAS

2001 Certification bio JAS 
2002 Récompense "Emperor's Cup" 
2003 Concours national du thé, prix du Ministère de l'Agriculture, des Forêts et de la Pêche. 
2014 Prix du Thé Japonais 
2014 Récompense Spéciale 
2016 Concours national du thé, prix du Ministère de l'Agriculture, des Forêts et de la Pèche

THE REGION DE mIYAZAKI

Un climat idéal

Sud-est du Kyushu. Faisant face à l'océan Pacifique, la préfecture de Miyazaki est connue pour ses magnifiques plages et ses montagnes verdoyantes. Elle jouit d'un climat tempéré. 

Bien qu'elle ne soit pas très connue en dehors du Japon pour ses thés, Miyazaki est en réalité la quatrième région de production au Japon et produit du thé de très haute qualité. 

Miyazaki possède une spécialité exceptionnelle et rare, le kamairicha, fabriqué au moyen d'une technique de production très spéciale (cuisson à la poêle). 

Cette technique est presque perdue car seuls quelques producteurs ont encore l'expérience requise pour produire ce thé.
Dans le village de Gokase, d'où vous pouvez apercevoir le Mt. Aso et le Mt. Sobo, les arbres à thé poussent à une altitude de 600 mètres. Les différences de température sont élevées, ce qui favorise la production de thés aux arômes puissants. 

En 2015, cette région a été reconnue au titre de "World Agricultural Heritage". Les producteurs ont hérité de cette technique et continue à préserver cette méthode traditionnelle de fabriquer du thé torréfié.. 

Il est très facile de reconnaître ce thé car ses feuilles ont la forme d'une virgule, une forme appelée "magatama" en japonais.

UN THE VERT RARE

Un Processus De Fabrication Presque Perdu

En japonais, kamairi signifie littéralement "cuisson à la poêle". Ce processus requiert beaucoup de travail, entièrement réalisé à la main. De ce fait, la production est très petite. 

Les arômes caractéristiques du thé sont parfaitement préservés dans le produit final, grâce à des techniques traditionnelles développées au cours des siècles. Les feuilles de thé sont immédiatement cuites après la cuillette, pendant dix minutes, à 300°C, en employant une technique japonaise appelée "iriha-ki", pour réduire et arrêter la fermentation. 

Les feuilles sont ensuite roulées et séchées durant un processus en quatre étapes qui est très intense et exigeant, entièrement effectué à la main. Cette technique japonaise éprouvée confère au thé un arôme unique de torréfaction à la poêle, avec une saveur remarquable, complexe et riche. 

Le kamairicha est très riche en antioxydants naturels, bien qu'il ne soit pas étuvé comme les autres thés verts, comme le sencha.

lES THES DE MIYAZAKI SAN

Un Thé Vert Très Doux, Une Autre Saveur

Le kamiricha de Ryo san laisse une saveur sucrée en bouche et est très rafraîchissant. 

Pour les nouveaux venus qui découvrent le thé vert, mais qui craignent un peu son amertume ou son astringence (bien que cela puisse être contrôlé grâce à la température de l'eau, voyez nos conseils), ou pour ceux qui veulent découvrir de nouvelles saveurs, nous recommandons de commencer avec le kamairicha. Sa saveur rappelle celle du thé au jasmin.

PREMIUM
KAMAIRIcha
TOMOMI
50 Gr (1.76Oz) :
INFORMATION PRODUIT

PREMIUM
KAMAIRIcha
TOSHIRO
50 Gr (1.76Oz) :
INFORMATION PRODUIT

Partagez, Suivez nous

News Letter : Inscrivez-Vous

Nouveaux arrivages, promotions, informations sur la culture japonaise

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form